Dans les yeux de Toni Morrison

September 20, 2018

Elle est l’une des dernières auteures afro-américaine encore vivante, à avoir abordé des sujets comme le racisme, les classes sociales et la place de la femme noire dans la société.

Plus connue pour ces écrits dénonçant le racisme, son engagement politique et son style de vie font d’elle une féministe bien qu’elle ne s’identifie pas comme telle.

Lors d’une interview en 1998 (1) , lorsqu’on lui posait la question « Pourquoi cette distance avec le féminisme ? » elle répondait vouloir être le plus libre possible dans son imagination et ne pas vouloir prendre des positions qui pourrait fermer des portes. Bien qu’elle ne souscrive pas au patriarcat, elle ne pense pas qu’il faille le remplacer par le matriarcat. Selon elle, tout est une question d’équilibre… 

 

Née dans l’Ohio des années 30, elle est la deuxième d’une famille de quatre enfants. Toni Morrison se retrouve très tôt confrontée au racisme. Lorsqu’elle a à peine 2 ans, le propriétaire de la maison dans laquelle elle vit avec sa famille, met le feu à celle-ci, pour cause de loyers impayés alors qu’ils étaient tous à l’intérieur…ses parents réagiront avec humour et philosophie, mais cela va poser les bases d’une vie de labeur et de résistance.

En 1953, elle soutient sa thèse sur la thématique du suicide chez William Faulkner et Virginia Woolf. Plus tard, elle enseignera la littérature anglaise à l’université de New York, puis de Princeton. 

 

Auteure incontournable de la littérature afro-américaine, elle est lauréate du prix Pulitzer en 1988 pour son roman « Beloved » et du prix Nobel de littérature en 1993, pour l’ensemble de son oeuvre. A ce jour, elle est la huitième femme et la seule auteure afro-américaine à avoir reçu cette distinction.

 

Ce n’est qu’à l’âge de 39 ans, qu’elle écrira son premier roman« The Bluest Eye » (L’oeil le plus bleu).

Il raconte l’histoire de Pecola une afro-américaine de 10 ans, qui se sent affreusement laide à cause de sa peau noire. En perte d’estime d’elle-même, son plus grand rêve est d’avoir les yeux bleus, symbole de beauté des blancs.

Ce livre, qui aborde aussi des sujets comme l’inceste ou l’alcoolisme, pose évidemment la question de la race, mais aussi de la beauté chez la femme noire et de fait, celle de la femme blanche.

Le livre qui se situe dans les années 40 raconte une société américaine très archaïque et profondément raciste, où le fait d’être une femme afro-américaine renvoie cette dernière à une invisibilité écrasante.

C’est au fond ce que va mettre en lumière toute sa vie l’auteure : la femme noire. Sans militantisme, ni prise de position féministe, elle dépeindra la vie de ces femmes noires dans plusieurs de ces livres. A travers elles, c’est l’évolution de la société américaine, et la place de la communauté noire qui y est décrite.

 

Dans son dernier ouvrage, « L’origine des autres », l’auteur s’intéresse à ce que signifie être noir, à la notion de pureté des « races » et à la façon dont la littérature utilise la couleur de peau pour décrire un personnage ou faire avancer un récit. 

 

Agée aujourd’hui de 87 ans, elle a passé sa vie à lire et à écrire. La littérature est imprégnée en elle comme un souffle de vie.

Dans une récente interview de « La grande librairie » (2) elle disait au sujet de la littérature : 

«  il y a une part de plaisir, et d’apprentissage, et puis il y a la sagesse. La littérature donne accès à tout cela et elle met en lumière pourquoi les humains sont faits. A mon avis, un certain niveau d’intelligence, d’amour et de liens à construire. Sans hostilité, sans mise à l’écart. (…) Les romans, la fiction sont toute ma vie, c’est là que je vis. C’est ce qui fais que je suis moi, à la fois comme les autres et pas comme les autres, voilà ce que cet art représente pour moi. »

 

Une chose est certaine, si elle-même ne se qualifie pas de féministe, moi je prend la liberté de la qualifier d’humaniste…

 

 

 

(1) Interview Jaffrey, Zia « The Salon Interview with Toni Morrison » 02/02/1998.

(2) Interview « La grande librairie » France 5 du 20/04/2018.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Elle est l’une des dernières auteures afro-américaine encore vivante, à avoir abordé des sujets comme le racisme, les classes sociales et la place de...

Dans les yeux de Toni Morrison

September 20, 2018

1/1
Please reload

Posts Récents

March 8, 2017

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square