"Enfermée(s)"  c’est l’histoire de plusieurs femmes qui vont s’imbriquer et se confondre jusqu’à ne laisser aucune trace, ou si peu...

C’est l’histoire de femmes qui ont beau crier mais en vain. Le son de leurs voix ne nous parvient pas ou si peu.

Elles souffrent, se battent, suffoquent, coulent, avec un fracas qui souvent semble laisser indifférents ceux qui les regardent.

À travers ce monologue, sont mises en exergue leurs souffrances pour qu’enfin résonnent leurs voix et que l’on ne puisse pas faire autrement que de les écouter.

Un dimanche soir.

Clara est chez elle, après un énième rendez-vous manqué.

Pour faire le point, elle convoque « l’état major » constitué de ses deux meilleures amies.

Evidemment, la soirée filles va vite se transformer en une analyse de notre société actuelle : et si tous nos codes avaient changé ?

Ces trois filles que tout oppose vont, au travers de leurs histoires, vous faire partager avec humour, leurs réflexions sur la jungle qu’est la vie.

Pendant ce temps, deux hommes boivent un verre dans un bar, ils parlent des femmes, de leurs envies de mecs…et surtout des femmes !

Tout au long de la pièce, on ne saura pas si les hommes dont parlent ces femmes sont « eux » et si les femmes dont parlent ces hommes sont « elles ».

Le blé « Mister B » est au service du grand industriel « Big M ».

Ce dernier régit de main de fer l’alimentation et surtout l’univers des fruits et légumes. Il a plongé la vallée de la belle verte, où tous les aliments vivaient heureux et en harmonie, en une vallée sombre et glaciale.

Mais les fruits et légumes en ont marre d’être traité de la sorte. Ils vont se réveiller au fil des saisons pour entrainer la chute de « Big M »…

A VENIR
« Deux filles
et des costumes »

Elles s’appellent Louise et Marie.

Elles sont sœurs.

Entre elles, dix ans d’absence.

Marie est partie, a voyagé, a vécu.

Louise est restée, s’est mariée et a attendu.

La mort du père va bouleverser leur vie.

Entre rires et larmes, entre drame et légèreté, comment rattraper ces dix années et se retrouver en une seule nuit ?

Et si finalement, elles n’étaient pas si différentes que ça ?

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now